Diaporama

  • B1
  • B2
  • B3

Agenda

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

472063

 

                                                           Station familiale par excellence

                                  Un espace pour les skieurs débutants et confirmés

En effet les petits skieurs accompagnés d’un adulte, peuvent emprunter deux tapis roulants, puis descendre en passant sous des arceaux, se livrer à un petit slalom. Au cours de ce périple, ils côtoient des figurines propres à la station.

Le snowpark

Le snowpark de Laye sur un espace ensoleillé et propice aux shooting photo grâce aux panoramas environnants est sonorisé et desservi pas sa propre remontée mécanique et bénéficie de canons à neige.

Laye est une petite station familiale pleine de charme, doublée d'une station de ski qui fera le bonheur des petits comme des grands.

La station propose toutes les disciplines hivernales. Avec 11 pistes à des altitudes comprises entre 1 300 et 1 950 m,

Laye chouchoute particulièrement les débutants mais les skieurs chevronnés pourront compter sur trois pistes rouges et une piste noire.

Elle dispose aussi d'un snowpark, d'un jardin des neiges et d’un espace entièrement dédié à la luge.

De nombreuses activités sont disponibles pour les familles : balades en raquette, marche nordique, luge, ski de fond au Col Bayard ...

 

CHAMPSAUR 3 GLISS

 

1-gt-pisteur-st-leger-10-1576254136

Comme le souligne Jérome Disdier directeur de la régie 

Pour la station de Laye, le produit ludique a été un choix pertinent qui ramène du monde. La station est à proximité du bassin gapençais et fait le plein en week-end et durant les congés scolaires. Il faut peut-être avoir une offre spécifique pour valoriser le site sans investissement démesuré et capitaliser autour de l’existant. »

 

Une stratégie commerciale à mettre en place 

« Notre clientèle ce sont les débutants et les familles » poursuit Jérôme Disdier.
La gestion du Syndicat Mixte est soutenue par la Conseil Départemental, et ce quel que soit le mode de gestion. « Il faut conserver les outils que sont les stations mais on ne peut pas non plus se satisfaire de l’état actuel, souligne Patrick Ricou. Mais les stations sont des outils économiques qu’il faut avoir à l’esprit dans cette reconsidération car leurs retombées sont directes et induites, artisanat, agriculture… le territoire ayant une économie polyvalente. »